Dans les années 60, énormément de parcelles ont été plantées, sans pour autant être entretenues ensuite...

Pourtant une plantation de résineux est un patrimoine à valoriser!

Et la valorisation passe par l'intervention:

La notion de culture est primordiale dans l’entretien d’une plantation de résineux. Au même titre qu’une rangée de radis ou de carottes dans un jardin, il faut assurer le bon développement du peuplement par une éclaircie réfléchie et régulière. Dans le cas inverse, l’absence de sélection et d’entretien des parcelles de plantation aboutit dans la majorité des cas à un appauvrissement de la forêt et une disparition de toute rentrée d’argent potentielle.

L’intervention syvicole d'entretien des plantations est appelée éclaircie, elle est possible grâce à du matériel forestier spécialement conçu et adapté à la plantation forestière:

matériel

 

C’est une machine qui permet de récolter les bois, un engin articulé sur roues avec une tête d’abattage fixée au bout d’un bras puissant. Cette tête est composée d’une énorme pince, d’une tronçonneuse automatique, d’un système de rouleaux permettant de contrôler les bois lors de leurs chutes et de couteaux servant à l’ébranchage.

L’abatteuse saisit le bois à sa base, le coupe avec la tronçonneuse automatique, l’ébranche de la tête à la cime tout en le débitant aux longueurs commerciales. Le bois ainsi prêt à être utilisé par les transformateurs reste en forêt jusqu’au passage d’un autre engin : le porteur. Cette grosse machine très maniable suit un trajet dans la parcelle appelé couloir d’exploitation où sont empilées les branches et les chutes de bois.

L’abatteuse offre l’avantage de pouvoir connaître en temps réel et de manière très précise le volume de bois exploité sur la parcelle.

 

Le porteur est un croisement entre un tracteur et un camion. Il a pour rôle de ramasser le bois débité en forêt par l’abatteuse. Il emprunte le même couloir d’exploitation que cette dernière. Grâce à une grue munie d’un grappin et d’une remorque spéciale, il débarde le bois de la forêt jusqu’à une place de stockage ou place de dépôt situé en général en bordure de chemin carrossable ou de route.

Les piles de bois pourront alors être chargées par des camions grumiers à destination des scieries ou des usines de transformation du bois comme les papeteries.

matériel
matériel

C’est un élément important et incontournable de l’exploitation forestière. Une plantation jeune est par définition impénétrable par un engin sans cette ouverture. De plus, elle est la base de l’ouverture du peuplement à la lumière, condition obligatoire pour son bon développement.

Pour réaliser un couloir, on procédera à une exploitation systématique des bois sur certaines lignes de la plantation choisies au préalable par le technicien ou l’opérateur. On parle en règle générale d’une ligne sur cinq ou sur sept, c’est un bon compromis entre de bonnes conditions d’exploitation et la préservation des bois d’avenir. Ces tranchées serviront tout au long du développement de la forêt pour l’exploitation des bois.

Les abatteuses rassemblent les branches et les chutes de bois sur leur passage qui créeront un matelas protecteur pour le sol lors du passage des engins. De plus, ce procédé permet de laisser la plantation propre sous les arbres d’avenir.

Ces machines offrent plusieurs avantages :

Une réduction des coûts d’exploitation  L’éclaircie mécanisée en forêt étant plus rapide et donc plus rentable que l’éclaircie manuelle, la vente de bois assure donc un revenu au propriétaire. Cette intervention qui pouvait lui coûter il y a vingt ans lui garantit aujourd’hui une rentrée financière. C’est le premier stade de la forêt où le propriétaire gagne de l’argent en exploitant ses bois. 
Un respect des sols et des peuplements  Les engins sont spécialement conçus pour le travail d’éclaircie en forêt. Ils sont articulés donc très maniables et équipés de pneus sous gonflés afin de ne pas creuser les sols. Le bras mécanique permet de guider les bois dans leurs chutes, donc de réduire la casse et le frottement des bois d’avenir
L’assainissement des peuplements

Grâce à sa rapidité d’exécution, l’abatteuse mettra le même temps et reviendra au même coût pour couper un arbre de belle qualité qu’un arbre sec, tordu, fourchu ou cassé. De ce fait, elle répond parfaitement au besoin de valoriser les peuplements.

La sélection des arbres à exploiter n’a pas besoin d’être orientée vers les beaux bois pour être rentable!

A ce stade du développement, les bois peuvent être utilisés dans les industries de transformation sans dissociation de qualité. L’éclaircie est donc l’intervention idéale pour donner de la valeur aux parcelles plantées, à condition d’être réalisée au bon moment et dans de bonnes conditions. Le garde forestier privé veillera à ce que les arbres supportant des défauts soient exploités en premier, mettant en lumière les arbres sains. Il choisira la période de l’année où les conditions météorologiques ne compliqueront pas l’exploitation. Il aura pour objectif de favoriser la croissance des bois tout en garantissant un revenu au propriétaire. 

Ce qu’il faut bien comprendre et savoir sur l’éclaircie:...

  • Une plantation non suivie et non entretenue perdra de sa valeur d’année en année. Dans la plupart des cas, une parcelle en mauvais état devra être rasée et replantée avec un coût de plantations doublées et un manque à gagner important.
  • Les engins d’exploitation, bien qu’imposants, sont conçus pour l’entretien des plantations résineuses et respectent parfaitement l’écosystème forestier.
  • Le passage de ses engins à faibles coûts d’exploitation permet au propriétaire de toucher un revenu au premier stade exploitable de sa forêt.
  • Un marquage intelligent des bois à éclaircir est primordial. Il va directement influencer l’évolution de la parcelle pour les dizaines d’années qui suivront. Il est donc important d’utiliser les services d’un professionnel pour la mise en place et le suivi de l’éclaircie de sa parcelle.

Faire appel à un garde forestier privé, c’est s’assurer d’une sélection intelligente et d’un marquage raisonné des bois d’avenir et des bois à exploiter. C’est aussi user du savoir faire d’un professionnel de terrain qui suivra chaque étape de l’exploitation en veillant au respect des intérêts du propriétaire comme de l’état sanitaire se ses bois.